Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog animé

4oct.2012 Catégorie Livres
Sortez avec une fille qui lit. Une fille qui dépense son argent dans des livres au lieu de vêtements, qui...
Voir les commentaires () - Commentez ce billet
     
Vous devriez sortir avec une fille qui lit !

Sortez avec une fille qui lit. Une fille qui dépense son argent dans des livres au lieu de vêtements, qui a des problèmes de place parce qu’elle a trop de livres. Sortez avec une fille qui a une liste de livres qu’elle veut lire, qui a une carte de bibliothèque depuis l’enfance.

Emmanuel Garant, Douceur de vivre

Emmanuel Garant, Douceur de vivre

Trouvez une fille qui lit. Vous le savez parce qu’elle a toujours un livre non lu dans son sac. C’est celle qui cherche amoureusement sur les étagères dans une librairie, celle qui pleure silencieusement quand elle a trouvé le livre qu’elle veut. Vous voyez cette personne bizarre qui renifle les pages d’un vieux bouquin dans un magasin de livres d’occasion ? C’est cette lectrice. Elles ne peuvent jamais résister à l’odeur des pages, surtout quand elles sont jaunes et usées. Elle est la fille qui lit en attendant sur la terrasse de ce café-restaurant. Si vous jetez un œil à sa tasse, la crème du lait flotte sur le dessus parce qu’elle est déjà absorbée. Perdue dans un monde imaginé par l’auteur. Asseyez-vous. Elle vous jettera juste un coup d’oeil, parce que la plupart des filles qui lisent n’aiment pas être interrompues. Demandez-lui si elle aime le livre. Offrez-lui une autre tasse de café.

Faites-lui savoir ce que vous pensez vraiment de Murakami. Essayez de voir si elle a réussi à dépasser le premier chapitre du Seigneur des anneaux. Comprenez que si elle dit qu’elle a compris Ulysse de James Joyce, c’est simplement pour paraître intelligente. Demandez-lui si elle aime Alice ou si elle voudrait être Alice.

Et puis c’est simple de sortir avec une fille qui lit. Offrez-lui des livres pour son anniversaire, pour Noël, pour tout ce qui se fête. Offrez-lui Le Don des Mots, en poésie et en chanson. Offrez-lui Neruda, Pound, Sexton, Cummings. Faites-lui savoir que vous comprenez que les mots sont l’amour. Comprenez qu’elle sait faire la différence entre les livres et la réalité, mais qu’elle va essayer de faire en sorte que sa vie ressemble à son livre préféré. Ce ne sera jamais de votre faute si elle le fait. Vous pouvez lui mentir. Si elle comprend la syntaxe, elle va comprendre votre besoin de mentir. Derrière les mots se trouvent d’autres choses : la motivation, la valeur, la nuance, le dialogue. Ce ne sera pas la fin du monde. Vous pouvez faillir. Parce qu’une fille qui lit sait que l’échec conduit toujours à l’apogée. Parce que les filles qui lisent comprennent que toutes choses ont une fin, mais que vous pouvez toujours écrire une suite. Que vous pouvez recommencer encore et encore et être toujours le héros. Que la vie est censée avoir un méchant ou deux. Pourquoi avoir peur de tout ce que vous n’êtes pas ? Les filles qui ont lu comprennent que les gens, comme les personnages, évoluent. Sauf dans la saga Twilight.

Si vous trouvez une fille qui lit, gardez-la près de vous. Lorsque vous la trouvez à 2 heures du matin, serrant un livre sur sa poitrine et pleurant, faites-lui une tasse de thé et prenez-la dans vos bras. Vous pouvez la perdre pour quelques heures, mais elle reviendra toujours vers vous. Elle parlera des personnages du livre comme s’ils étaient réels, car il le sont toujours pendant un moment. Vous lui ferez votre demande en mariage sur une montgolfière. Ou lors d’un concert de rock. Ou très décontracté la prochaine fois qu’elle est malade. Sur Skype. Vous sourirez si fort que vous vous demanderez pourquoi votre coeur n’a pas encore éclaté un peu partout dans votre poitrine. Vous allez écrire l’histoire de votre vie, avoir des enfants avec des noms étranges et même des goûts étranges. Elle va les initier au Monde de Narnia et à Charlie et la chocolaterie, peut-être dans la même journée. Vous marcherez ensemble les hivers de vos vieux jours et elle va réciter Keats en un souffle tandis que vous secouez la neige de vos bottes.

Sortez avec une fille qui lit car vous le méritez. Vous méritez une fille qui peut vous offrir une vie plus colorée et créative. Mais si, en retour, vous ne pouvez lui offrir que la monotonie, des heures éteintes et des inspirations insipides, alors vous feriez mieux de la laisser seule. Mais si vous voulez le monde et les mondes au-delà, sortez avec une fille qui lit.

Ou mieux encore, sortez avec une fille qui écrit.

(Rosemarie Urquico)

CommentairesRetour haut

VERGNES 17/01/2013 20:56

J'aime bien une fille qui lit
C'est doux et parfois ça crie
Et quand je suis seul dans mon lit
Je pense qu'elle est là et qu'elle rit.

Et puis c'est curieux une lectrice
Ce qu'elle lit peut rendre triste
Mais lorsque quelquefois j'insiste
Je me sens aquarelliste!

Alice 17/01/2013 21:51

Très sympa, ton poème !!! ELLE est lectrice et TOI artiste ... :-)

Charlie 16/01/2013 00:06

... C'est beau. Ça me rend fière d'être une fille qui lit.

Alice 17/01/2013 17:19

Et tu peux l'être, Charlie ! Une fille qui lit c'est FORCEMENT quelqu'un de bien !!!
Bonne soirée ! ;-)

ReZ 08/01/2013 10:34

Wow, super joli texte ;). Nouvelle cible de drague : les lectrices et écrivaines :p

Alice 08/01/2013 19:03

Hahaha ! Ravie de t'avoir indiqué une nouvelle piste, ReZ ! ;-)
Merci de ta visite et bonne soirée !

bruno 10/10/2012 17:14

Ce n’est pas tant le texte qui m'interpelle, mais plus le choix de cette photo.
Qui l'a réalisée ?
Merci de ta réponse

Alice 10/10/2012 18:22

Ce n'est pas une photo, Bruno ! C'est un tableau. Et j'ai indiqué de qui il est, juste en-dessous, mais on ne le voit pas : écriture grise trop pastelle et trop petite ! Quelque chose à modifier, tu vois !
Le peintre, c'est Emmanuel Garant, et le tableau est intitulé : Douceur de vivre.